Vos objectifs 2018 (1/2)

La semaine dernière, je vous invitais à faire le point sur vos réalisations 2017.  Logiquement, l’étape suivante est de prendre des décisions sur ce que vous souhaitez réaliser en 2018.  Maintenant que la période stupide des ‘bonnes résolutions’ aussi utopiques qu’inutiles est passée, nous pouvons consacrer nos neurones à la fixation d’objectifs à la fois ambitieux et réalistes.

Vu l’ampleur de la tâche, nous allons procéder en deux étapes : aujourd’hui, découvrir ce qui vous tient à coeur, et la semaine prochaine, comment vous mettre en action.

Remarque importante : cela va prendre un peu de temps, et nécessite un état de connexion intime avec vous-même.  Offrez-vous donc du temps et de l’espace pour arriver à un résultat utile. 

Listez vos différents rôles.

Une des difficultés qu’on rencontre souvent est la prioritisation des différents objectifs, et la confusion entre un objectif de progrès personnel et l’accomplissement de tâches routinières.

Par exemple, si je suis une jeune maman, prendre soin de mes enfants n’est pas un objectif en soi, c’est simplement une tâche liée à mon rôle de maman. Une solution intéressante est de prendre conscience de nos différents rôles (dans le sens différentes fonctions que nous exerçons)

Je vous propose donc de commencer par lister tous les rôles que vous exercez : épouse(x), père/mère, fils/fille, travail, membre actif de la communauté familiale, membre de telle communauté / association / …, musicien/collectionneur/ … .  Pour les identifier, réfléchissez à deux dimensions : à quoi vous consacrez du temps, et quels sont vos centres d’intérêt.  Notez également ces quatre rôles qui devraient figurer dans votre liste, et auxquels vous ne penserez pas forcément :

  • Responsable de ma santé
  • Responsable de mon développement personnel
  • Responsable de mes relations personnelle
  • Responsable de ma sécurité financière

Dernière étape : y a-t-il des rôles qui sont absents pour l’instant et que vous aimeriez endosser dans un futur plus ou moins proche ?

Bien sûr, faites cet exercice par écrit, c’est essentiel.

Qu’est-ce qui vous manque ?

Quelles sont vos aspirations intimes ?  A quoi voulez-vous contribuer ?  A quoi rêvez-vous ?manque

Prenez un temps silencieux et solitaire pour regarder votre vie, et voir ce qui manque : plus de contact avec la nature, plus de contribution au bien-être des autres ou de vous-même, plus actif dans la vie locale, plus de temps pour vous-même (pour quoi précisément ?), développer une activité artistique, apprendre une langue étrangère, voyager,  …

Une fois ce temps de méditation terminé, mettez vos aspirations les plus importantes par écrit (pas sur le même document que les rôles).  Reprenez-les une par une et :

  • explorez la source de cette aspiration : quelle valeur ou quel besoin personnel se cache derrière elle ?
  • estimez l’impact que sa réalisation aura sur votre vie : amélioration de votre santé, de votre confiance en vous, de vos relations, de votre situation financière, de votre autonomie, etc. Dans quelle mesure cet impact est-il essentiel pour vous, et dans quelle mesure est-il urgent ?  Par exemple, si votre médecin commence à vous donner des signaux d’alerte sur votre poids, l’impact de perdre du poids et se mettre au sport est probablement très élevé, puisqu’il touche à votre santé, donc à votre qualité de vie, et l’urgence commence à se faire sentir.
  • pour chacune, quelle est la difficulté à vous mettre en action vers cette aspiration ?  Arriver à courir un marathon peut sembler insurmontable si on n’est pas du tout sportif, mais une première étape pourrait être de vous inscrire dans un Start to run.  Quel est la difficulté à réaliser cela ? Je parle bien de la difficulté à se mettre en action, pas à atteindre cette aspiration, la nuance est importante (vous comprendrez pourquoi la semaine prochaine).

Que ressentez-vous.

Voici l’étape essentielle. Reprenez vos deux documents, et regardez d’un oeil curieux et empathique. Repassez vos différents rôles et aspirations en revue.  Lesquels éveillent chez vous une émotion ?  Et quelle émotion ?  Une émotion vous signale que quelque chose doit changer : plus ou moins, ou autre chose.

Indiquez-le d’une façon ou d’une autre à côté de chaque dimension concernée.

Décidez.

tempsVoici probablement l’étape la plus difficile.  Votre année compte 525.600 minutes, et vous allez devoir décider comment les investir. Je pèse mes mots en disant investir, car chaque minute est unique.  Vous pouvez choisir de les perdre à des activités qui ne vous apportent rien, ou vous pouvez décider de les utiliser au mieux, en mettant en place ce qui va vous permettre de pouvoir vous dire dans un an : oui, j’ai progressé en 2018 !

Nous en terminerons par là aujourd’hui : sur base de tout ce que vous avez listé, identifiez ce qui sera essentiel pour votre année, et les réalisations que vous voudriez au moins démarrer en 2018.

La semaine prochaine, vous découvrirez comment bien formuler vos objectifs afin d’aider votre cerveau à vous aider, et comment réaliser un plan d’action qui sera votre compagnon tout au long de l’année.

Coaching Le coin perso

Christelle Deblon View All →

Co-génératrice d'enthousiasmes,

1 Comment Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: