Trente et un millions de cadeaux en 2023

Ces derniers jours, nous échangeons des voeux avec nos proches.  Ou avec de gens que nous connaissons peu, voire uniquement au-travers des média sociaux.  Pour une empathique comme moi, cette période est devenue au fil du temps une torture. 

Avant Facebook et autres, je prenais le temps, vers la mi-décembre, d’acheter de jolies cartes.  Je saisissais ma plus belle plume et je personnalisais les souhaits : j’insistais un peu plus sur la santé, sur les succès professionnels, ou encore sur l’arrivée imminente d’un bébé.  Le jour J, j’empoignais mon téléphone pour échanger des voeux de vive voix avec mes proches. Et une jolie carte avec l’adresse écrite à la main, un timbre collé dessus, et un message personnel à l’intérieur qui arrivait dans ma boîte aux lettres me mettait en joie : quelqu’un avait pris du temps pour moi.   

Hier, je fêtais mon ‘anniversaire professionnel’ sur LinkedIn. J’ai reçu de gentils messages, et quelques messages ‘standard LN’, aisément reconnaissables.  J’en discutais justement la semaine dernière avec mon chéri.  Quelle est la valeur de juste cliquer sur le texte standard ?  Quelle intention avons-nous en félicitant en un clic ?  Quelle authenticité cela révèle-t-il ?  En ce qui me concerne, s’il n’y a pas un petit mot personnel, cela me décoit toujours énormément.  Bien sûr, LinkedIn est un réseau professionnel, mais j’y ai, parmi mes plus de mille deux cents contacts (!!!!!!!!) de vrais amis, des anciens collègues, des personnes que j’apprécie, et je tiens à honorer ces relations.

On pourrait dire que je suis de la vieille école, rétrograde – il est vrai que j’ai passé le demi-siècle … Mais je ne pense pas que le problème soit là.  La vraie question est la place, l’attention, et surtout le temps que nous voulons consacrer à l’autre.  Et à combien d’autres. Souhaitons-nous essaimer sur cinq cents ‘amis’ ou consacrer du temps de qualité à ceux qui comptent vraiment ?  Deux de mes amies proches vivent des moments difficiles.  Elles sont pour l’instant dans le top de mes priorités.  Je ne les appelle pas tous les jours, mais j’alterne messages et coup de fil.  Juste histoire de leur offrir une oreille disponible, et leur montrer à quel point elles comptent pour moi.  Je tiens à leur faire cadeau de mon bien le précieux, celui qui ne peut pas être renouvelé : mon temps. 

« Le présent n’est qu’un morceau d’avenir qui se mue aussitôt en passé. »
Jean d’Ormesson

Pour 2023, je vous souhaite de consacrer chacune des 31.536.000 secondes disponibles à ce qui est important pour vous : prendre soin de vous-même, offrir du temps de qualité avec ceux que vous aimez, créer votre futur et concrétiser quelques-uns de vos rêves.  
Parce que chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde est unique.

#taera #blog #coach #coaching #selfcoaching #professinalcoaching  #coachingtips#whatyougiveiswhatyouget

#developpementpersonnel #developpementprofessionnel #leadershipdevelopment#selfmanagement #reconversionprofessionnelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :