Coach, consultant, mentor, formateur ? Qui est qui ? Qui fait quoi ?

J’entends souvent dire ‘j’ai reçu de bons conseils de mon coach’.  Voilà qui me fait bondir !  Un coach ne donne pas de conseils, il vous aide à vous poser les bonnes questions.  Voilà qui m’amène à vous proposer de préciser le jargon du métier, juste pour vous aider à bien choisir le partenaire en fonction du besoin.

Commençons par les deux ‘faciles’ (à comprendre, pas à faire, hein ! ;-)): le formateur et le consultant.

Le premier vous transmet un savoir.  Il est formé aussi bien en contenu qu’en pédagogie.  Vous l’évaluerez donc sur les deux dimensions : sa capacité à vous donner du contenu de qualité, au niveau adéquat, et sa capacité à le faire de manière qui non seulement vous intéresse, mais surtout que vous en conserviez ‘quelque chose’ (entre 10 et 30% selon les cas).

Le consultant a une compétence de contenu.  Sur base de l’analyse qu’il fera de votre situation, il vous donnera un avis circonstancié dans le cadre d’une demande précise.   Il pourra éventuellement (mais ce n’est pas toujours le cas) vous accompagner dans la mise en place de ses recommandations.

Le coach et le mentor sont finalement assez proches.  Leurs objectifs sont d’amener la personne à l’autonomie, de permettre son développement (professionnel).  La différence se situe dans une partie des compétences et dans l’attitude générale.

Le coach est formé au ‘processus’.  Il n’a pas forcément d’expertise de contenu de votre problématique.  Il est là pour vous poser des questions qui vous mettront en réflexion, pour vous refléter aussi ce qu’il observe ou ressent, comme un miroir, dans le but que vous trouviez les solutions à vos problématiques.  Il agit dans le cadre d’un contrat avec un objectif bien clair et spécifique.  Le coach est aussi formé à des outils plus ‘psychologiques’, et va par exemple vous aider à lever vos éventuels ‘blocages’, comme des croyances limitantes, ou vous aider à accéder à des émotions.

Le mentor a aussi comme objectif de vous amener à l’autonomie.  Il agit par contre plus comme un partenaire sur le long terme.  Il pourra vous faire profiter de son expertise, donc vous donner des conseils ou des solutions (ce que le coach ne fera pas), vous soutenir en cas de coup dur (ce que le coach peut faire aussi).

Enfin, tous deux vous aident aussi à prendre du recul face aux situations.

Pour simplifier les choses, retenez ce qui suit :

  • Formateur : expertise de contenu et de pédagogie
  • Consultant : expertise de contenu, mission ponctuelle
  • Coach : expertise sur le processus d’accompagnement menant à l’autonomie sur un objectif précis
  • Mentor : expertise sur le contenu et accompagnement dans la durée

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Aucun n’est meilleur que l’autre, il y a des moments où on a plutôt besoin d’un avis d’expert.

Le tout est de ne pas vouloir enfoncer un clou avec un tournevis 😉

Coaching

Christelle Deblon View All →

Co-génératrice d'enthousiasmes,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: